Consommation voiture

La vérité sur la consommation de nos voitures

Principe
Nous avons tous constaté un écart entre la consommation réelle de son auto et celle annoncée par le constructeur. Les constructeurs ne souhaitent pas vous mentir mais se plient simplement à un protocole de mesure normalisé qui conduit à des résultats parfois fort éloignés de la réalité.
Les tests

Parfois justes mais souvent extrêment optimistes, les consommations publiées par les constructeurs permettent une comparaison objective. En effet, tous les véhicules sont soumis à un même mode de calcul normalisé : le cycle NEDC (pour New European Driving Cycle) qui est sensé simuler une conduite sur divers types de route.
Il se divise en différente section. Tout d’abord un cycle urbain d’une durée de 3 minutes et 15 secondes (répété quatre fois), puis d’un cycle routier, d’une durée de 6 minutes et 40 secondes durant lesquels le conducteur est change de vitesse à un moment déterminé. La mesure de consommation sur ce cycle total de près de 10 minutes donne les trois valeurs mentionnées par les constructeurs : la consommation mixte, la consommation en ville et la consommation extra-urbaine. On en déduit également un taux d'émission de CO2 sur lequel est calculée une taxe. 
La théorie et la réalité

Ces cycles se montrent assez peu représentatifs des conditions réelles sur route. Des accélérations peu soutenues, des changements de vitesses pré-programmés ne reflète pas le comportement routier de «Monsieur Toulemende» qui souvent ménage moins sa mécanique. De plus, les ingénieurs modifient les paramètres du véhicule afin d’obtenir les meilleurs résultats dans un cycle particulier (injection, aérodynamique, rapports de démultiplication..) Rien n'est laissé au hasard.

Par exemple, le boîtes dites «longues» reviennent sur le devant de la scène. Le moment du changement de vitesse étant réglementé, cette boîte à plus forte démultiplication avantagera un véhicule par rapport à une boîte plus "courte" car le moteur tournera à un régime plus faible et consommera moins pour une vitesse aux roues identique. Par contre, sur route, le conducteur restera sur le rapport inférieur afin de compenser le manque de puissance par un régime moteur plus élevé.. Il consommera donc plus de carburant pour parcourrir la même distance.
Des moteurs de plus en plus petits..

Les moteurs turbocompressés, le calage variable en continu des soupapes, la désactivation d’une partie des cylindres ou bien encore les moteurs à taux de compression variable attendus dans les années à venir, ont pour but de réduire la consommation en conduite souple. Un conducteur calme en tirera les bénéfices par contre si il appuie sur l’accélérateur ce ne sera plus la même chose.. En effet, a pleine charge, à la vitesse maximale de la 407, le 1.5 VCRi à taux de compression variable consomme légèrement plus que le V6 PSA".
Les hybrides rechargeables

Plus encore que pour les modèles traditionnels, les chiffres de consommation des hybrides rechargeables ne sont qu’une vague indication de la réalité. Du fait même du principe de leur fonctionnement, il est impossible de donner une valeur unique de consommation. Sur un bref parcours, n’utilisant que l’énergie de la batterie, la consommation en carburant sera nulle. A l’inverse, sur un long trajet, la consommation finale se rapprochera de celle en mode thermique. Sur des trajets intermédiaires, toutes les valeurs sont donc possibles !
Pour connaître la consommation réelle d’une hybride rechargeable, il faut connaître deux paramètres : son autonomie en mode tout électrique et sa consommation en mode thermique.




Voir tous les centres

   
 

Réduisez votre consommation..

Essayez le CARBON CLEANING !

Le nettoyage des injecteurs prolongera la durée de vie de votre moteur.

Un nettoyage préventif vous permettra dans un premier temps de régénérer les pièces afin d’éviter leurs remplacements et d’économiser sur l’échange d’une  turbo (entre 1100 et 2500 €), un catalyseur (entre 500 et 1600 €), un FAP (entre 500 et 1600 €), ou d’une vanne EGR (entre 300 et 400 €) qui restent des opérations très onéreuses.

Ces soucis proviennent le plus souvent d’un problème de combustion, provoquant l’asphyxie du moteur.

Ayez le réflexe Carbon Cleaning car l’encrassement lié à la calamine est le nouveau fléau des moteurs.

 

Effectuez votre diagnostic en ligne !
Particulier
Trouvez le centre le plus proche
Trouvez le centre Carbon Cleaning le
plus proche de chez vous en France
et partout dans le monde !
Localiser le centre
proche de chez vous :
Professionnel
Devenez partenaire Carbon Cleaning
Au sein du réseau Carbon Cleaning, vous êtes totalement
indépendant. Nous mettons à votre disposition toute notre
expérience afin d'étendre votre activité.
Contactez-nous pour obtenir les réponses à vos questions
et toutes les informations nécessaires au partenariat.
Informations & Contact Professionnel
Identifiez vous !
Vous avez déjà un compte Pro Carbon Cleaning ?
Rejoignez notre réseau !
Vous êtes intéressés par notre...
Vous recherchez un secteur d'activité porteur, rentable et innovent ? Contactez-nous ici.
Rejoignez notre réseau !