Fumées Excessives

Comment réduire les fumées d'échappement ? La solution efficace Carbon Cleaning .

Si la couleur de la fumée est noire
 
-La fumée noire qui sort du pot d’échappement indique que la combustion du carburant est incomplète. Ce qui veut dire qu’il y a trop de carburant par rapport à l’air avec lequel il se mélange dans la chambre à combustion. Explication : soit il n’y a pas assez d’air qui arrive dans le mélange air/carburant, soit le dosage en carburant est excessif.

-Si votre moteur fonctionne par injection : il se peut que les capteurs du système d’injection soient déréglés. Si l’un d’eux est déréglé ou hors d’usage, il se peut que trop de carburant soit injecté dans un cylindre, rendant le mélange trop riche en carburant, ce qui entraîne une combustion incomplète et par conséquent une fumée noire. Vous devez amener votre voiture chez un garagiste pour vérifier l’état du système d’injection, et remplacer les capteurs défectueux.

-Il se peut également que vous deviez changer le filtre à air. Un filtre à air encrassé empêche l’air d’arriver en quantité suffisante et le mélange air/carburant est donc trop riche en carburant. La combustion du carburant est incomplète et donne de la fumée noire.
Si la couleur de la fumée est bleue
 
- La fumée bleue indique que le moteur brûle de l’huile et c’est très mauvais signe. Consultez votre garagiste au plus vite pour qu'il détermine d'où provient la fuite.

-Si vous avez utilisé une huile de mauvaise qualité lors de votre dernière vidange, alors remplacez l’huile car elle n’est pas assez visqueuse (ou bien elle trop diluée). Elle parvient à passer à travers les joints d’étanchéité pour atteindre les chambres de combustion. Elle y brûle et la vapeur produite donne la fumée bleue.

-Si votre véhicule est vieux, ayant été très sollicité (avec une conduite “sportive” par exemple) : il est possible que le moteur soit victime d’une usure généralisée, qui se traduit par des fuites internes d’huile. Il vous faut faire une révision générale du moteur, voir le changer.

-Si votre voiture manque de puissance (surtout en côte), c’est que les segments sont défectueux. S’ils sont défectueux, l’huile peut entrer dans les chambres de combustion et être brûlée, d’où la fumée bleue qui sort de votre pot d’échappement. Mais aussi lorsque les segments sont défectueux, la puissance du moteur diminue. Il va vous falloir changer les segments, ce qui risque de coûter cher!

-Si la voiture présente une puissance normale, et que les fumées n’apparaissent principalement qu'à l'accélération : Il s'agit là d'une mauvaise étanchéité des queues de soupape ou joint de culasse. Il faut remplacer les joints d’étanchéité.

-Enfin, si vous avez un moteur turbo, il est possible qu’il y ait une fuite au niveau du turbocompresseur. De l’huile se dépose alors au niveau du circuit d’échappement et se vaporise sous forme de fumée bleue sous l’effet de la chaleur.
Si la couleur de la fumée est blanche
 
-La fumée blanche provient de la condensation de vapeur d'eau chaude au contact de l'air froid extérieur.

-Si vous ne voyez la “fumée” blanche qu’au moment du démarrage, quand la voiture est froide et que la température extérieure est fraîche : c’est tout-à-fait normal. La fumée blanche provient de l’évaporation de l’eau qui s’est condensée à l’intérieur du circuit d’échappement pendant que la voiture était à l’arrêt. Rassurez-vous. Tout va bien !

-Si vous voyez la fumée blanche qui sort du pot d’échappement tout le temps, même quand le moteur est chaud, cela vient du fait que le joint de culasse fuit. Si le joint de culasse est fissuré ou usé, de l’eau va pénétrer dans les cylindres, et sous l’effet de la température élevée, va se vaporiser et être évacuée par le circuit d’échappement sous forme de fumée blanche. Vérifiez alors le niveau de liquide de refroidissement de votre véhicule. Si celui-ci à baisser, c’est mauvais signe, il faut consulter un garagiste dans les meilleurs délais.

Les fumées par rapport au contrôle technique

 
Effectué quatre ans après la mise en circulation d’un nouveau véhicule, puis tous les deux ans, le contrôle technique vise à s’assurer de la sécurité d’un véhicule ainsi que de l’absence de pollutions excessives.
Lors de ce contrôle, les émissions de polluants atmosphériques doivent être inférieures aux seuils indiqués par les normes anti pollution. Dans le cas contraire, le véhicule doit subir une remise en conformité et passer une contrevisite pour être autorisé, ou non, à circuler sur la voie publique.
Les normes antipollution pour les voitures à essence

En ce qui concerne les voitures à essence, les émissions de monoxyde de carbone (CO) doivent être inférieures à :
-4,5 % pour les engins de 1972 (date des premières normes anti pollution) à septembre 1986 ;
-3,5 % pour les engins d’octobre 1986 à 1993 (1995 sans pot catalytique) ;
-0,5 % au ralenti et 0,3 % à 2.500 tours/minute pour les engins sans équipement de dépollution de 1996 à juillet 2002 et ceux avec équipement de dépollution de 1994 et 1995 ;
-0,3 % au ralenti et 0,2 % à 2.500 tours/minute pour les véhicules d’après 2002.
 
Les normes anti pollution pour les voitures diesel

Dans le cas des voitures diesel, l’opacité des fumées du pot d’échappement doit être inférieure à :
-3 M-1 pour les voitures à moteur turbo ;
-2,5 M-1 pour les voitures sans turbo jusqu’à mi-2008 ;
-1,5 M-1 pour les voitures sans turbo postérieures à mi-2008.
 
Les véhicules à essence d’avant 1972 et les diesels d’avant 1980, c'est-à-dire avant qu’il n’y ait des normes de pollution, sont exemptes de contrôles des émissions.
Enfin, le niveau sonore du moteur est mesuré, mais il n’entraîne pas de contre visite s’il est jugé excessif.

Comment limiter son émission de fumée pour un contrôle technique réussi ?


 L’opération la moins onéreuse, sans démontage, qui demande le moins de temps d’intervention, qui est une alternative avant le remplacement de la pièce, est le traitement à l’hydrogène grâce à notre station de décalaminage Carbon Cleaning. Cette opération peut être effectuée en préventif, tous les 15000 kms afin de limiter au maximum les émissions de fumées. L’opération peut également être menée en curatif en cas fumés excessives. En effet, la capacité de nettoyage du Carbon Cleaning est une solution alternative avant de procéder au remplacement de la pièce. L’opération est facturée 65 € TTC.
   
 

Fumées excessives ?

Essayez le CARBON CLEANING !

Un moteur nettoyé est un moteur en bonne santé!

Un nettoyage préventif vous permettra dans un premier temps de régénérer les pièces afin d’éviter leurs remplacements et d’économiser sur l’échange d’une  turbo (entre 1100 et 2500 €), un catalyseur (entre 500 et 1600 €), un FAP (entre 500 et 1600 €), ou d’une vanne EGR (entre 300 et 400 €) qui restent des opérations très onéreuses.

Ces soucis proviennent le plus souvent d’un problème de combustion, provoquant l’asphyxie du moteur.

Ayez le réflexe Carbon Cleaning car l’encrassement lié à la calamine est le nouveau fléau des moteurs. Tarifs à partir de 65€ TTC.

 

Effectuez votre diagnostic en ligne !

Particulier
Trouvez le centre le plus proche
Trouvez le centre Carbon Cleaning le
plus proche de chez vous en France
et partout dans le monde !
Localiser le centre
proche de chez vous :
Professionnel
Devenez partenaire Carbon Cleaning
Au sein du réseau Carbon Cleaning, vous êtes totalement
indépendant. Nous mettons à votre disposition toute notre
expérience afin d'étendre votre activité.
Contactez-nous pour obtenir les réponses à vos questions
et toutes les informations nécessaires au partenariat.
Informations & Contact Professionnel
Identifiez vous !
Vous avez déjà un compte Pro Carbon Cleaning ?
Rejoignez notre réseau !
Vous êtes intéressés par notre...
Vous recherchez un secteur d'activité porteur, rentable et innovent ? Contactez-nous ici.
Rejoignez notre réseau !